FORTERESSE BOCHORMA

Bochorma

Forteresse de Bochorma (région de Kakhétie)

Forteresse de Bochorma est considérée comme l’une des structures les plus monumentales de toute la région kakhétienne. L’heure exacte de la fondation de Bochorma n’est pas connue. Il y avait autrefois une ville assez grande ici. L’endroit où se dressait autrefois la majestueuse ville fortifiée est maintenant recouvert d’une forêt dense. Le territoire est entouré d’un puissant mur, qui est complété par plusieurs tours. La forteresse se trouve à une altitude de 1000 m au-dessus du niveau de la mer, et la zone environnante est visible d’un coup d’œil sur des dizaines de kilomètres. La confidentialité, la sécurité et la visibilité ont fait de Bochorma un centre politique prospère du royaume kakhétien du 10ème siècle.

Au cours des siècles suivants, il a subi des modifications importantes et, sous une forme très modifiée, est arrivé à nos jours. Seuls des fragments de la forteresse de la première période ont survécu. Au milieu du XVIIIe siècle, pendant des périodes particulièrement difficiles pour l’est de la Géorgie, le tsar Iracli II fortifia cette forteresse. Les ruines les mieux conservées datent de cette dernière période. La forteresse se compose essentiellement de deux parties. La citadelle de la forteresse occupe le sommet de la montagne. Au milieu se trouve une petite église en forme de dôme à six pans, dont les façades aux multiples facettes se distinguent par leur proportionnalité. Les murs sont revêtus à l’intérieur et à l’extérieur de pierres bien taillées. Plus tard, les murs de l’intérieur ont été recouverts de fresques. L’église date du 10ème siècle.

Les ruines du palais dans la cour inférieure doivent également être de cette période. Le palais était probablement à deux étages, maintenant seul le premier étage, qui se composait de deux parties, a survécu. Évidemment, la tour cylindrique, dressée sur une haute colline pointue, au sud de l’église, au milieu de la citadelle, appartient également à la première période. Toutes les gorges voisines peuvent être vues depuis cette tour. Dans la forteresse, se trouve surtout la salle royale, qui est reliée à la citadelle par un isthme ressemblant à une rue. Des deux côtés de cet isthme, il y a des créneaux avec des meurtrières simples et doubles. Ce palais se dresse sur un mur de soutènement de 15 mètres, il laisse donc l’impression d’être inaccessible de l’extérieur. Une vue exceptionnellement belle s’ouvre depuis le palais.

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.