Les premiers touristes européens, les argonautes, sont venus en Géorgie (en Colchide) pour chercher la Toison D’or légendaire, environ avant 1000 BC. Selon la mythologie grecque antique, la toison d’or a été obtenu lors de l’extraction de l’or dans les ruisseaux de montagne de la Géorgie, une pratique toujours connue à ce jour.  la Colchide – ce riche royaume existait sur le territoire de la Géorgie moderne à 6-1 siècles jusqu’à J.C.

1

Jour 1. Arrivée

 Arrivée  à Tbilissi .Rencontre  à l’aéroport de Tbilissi. Transfert à l’hôtel. Temps libre.

Dîner et nuit à l’hôtel.

2

Jour 2. Tbilissi

Petit déjeuner à l’hôtel.Départ pour découvrir la charmante Vieille ville de Tbilissi.

Cette historique capitale fut construite et reconstruite des douzaines de fois et pourtant les rues pavées de sa célèbre vielle ville sont toujours là. Les voyageurs peuvent vagabonder à travers les petites allées longées de superbes balcons et dans les rues serpentantes via d’anciennes églises et petites boutiques qui donnent le sentiment de voyager dans le passé.

L’imposante Cathédrale de la Sainte Trinité est la plus haute église de tout Tbilisi et le symbole de la Nouvelle Géorgie. Son dôme doré s’élève de la colline de Sainte-Ilya et est visible de quasiment partout dans la ville. Le superbe édifice fait partie d’un immense complexe qui inclut un monastère, une école de théologie, un hôtel et neuf chapelles (dont cinq souterraines). Considérée pendant longtemps l’un des plus beaux édifices de la ville, la Cathédrale de la Sainte Trinité fut construite pour coincider avec les 2.000 ans du christianisme et les 1.500 ans de l’indépendance de l’église géorgienne.  Elle mélange plusieurs styles architecturaux du pays.

La célèbre cathédrale de Metekhi est située dans l’un des quartiers les plus historiques de Tbilisi, au sommet d’une superbe falaise où la légende raconte que le saint patron de la ville fut supplicié au VIIIème siècle. Construite au Moyen-Âge, la cathédrale de Metekhi comprend trois absides tournées vers l’est et quatre impressionnants pilliers.  Les voyageurs peuvent découvrir le site et cette église historique avant d’explorer son petit jardin caché et de se rendre vers le pont de Metekhi et le monument emblématique construit en l’honneur du roi Vakhtang Gorgasali.  La meilleure vue pour admirer cette superbe cathédrale se trouve au sommet de la forteresse Narikala.

Puis par téléphérique vous vous rendrez à la forteresse Narikala, les citadins l’appellent ‘‘l’âme et le cœur de la ville’’. Une forteresse construite au VIe siècle sur une colline raide dominant le rivière Koura.Ancienne citadelle perse est l’une des structures les plus reconnaissables dans le panorama de la vieille ville de Tbilisi et offre parmi les plus belles vues sur la ville. Narikala est divisée en deux sections avec l’église Saint-Nicolas, construite dans les années 1990, se trouvant au niveau le plus bas. Le monument Kartlis Deda se trouve également à proximité.

Les bains sulfureux, datés du 17ème siècle, sont des constructions basses en briques rouges, creusées dans la terre et couronnées de coupoles avec à leur sommet une petite ouverture pour éclairer l’intérieur. Ces bains sont le rendez-vous des habitants de Tbilissi qui viennent profiter du bienfait de ces eaux chaudes sulfureuses qui jaillissent entre 35 et 37°C. Lors de son voyage en Géorgie, Alexandre Dumas en a d’ailleurs profité et écrit : “Le sentiment merveilleux de liberté et du bien-être m’a envahi. Toute ma fatigue s’est envolée et je me suis senti assez fort pour monter la montagne

Sioni ou la cathédrale de Sioni au nom de Notre Dame , est un des plus connus monuments dans la vieille partie de la ville. Le début de sa construction se rapporte vers les V – VI siècles, mais la fin se rapporte vers la première moitié de VII siècle. La Cathédrale est appelée en l’honneur de Sion de Jérusalem. La plus grande chose sacrée de la Géorgie se trouve ici , c’est la croix Sacré de Nino, affirmant le christianisme sur la terre géorgienne. La croix est faite de deux ceps et il est entrelacé, selon la légende, par les cheveux personnels de la sacrée.

L’église Anchiskhati – La plus ancienne église en pierre de Sacrée Maria construite au temps de l’héritier de Vakhtang Gorgasali, Dachi Oudjameli au VI siècle s’est gardée dans une la vieille partie de la ville. Le plus beau bâtiment rectangulaire de l’église est construit sous l’influence d’une ancienne architecture palestinienne. Les portes de l’église Anchiskhati sont ornées de la croix traditionnelle géorgienne, qu’a fait la Sacrée Nino.  Le nom actuel l’église a reçu au XVII siècle, quand on a transféré ici une grande icône de la cathédrale Anchi (la Géorgie du sud). L’icône de l’icône du Christ acheiropoiète est un des plus grand choses sacrées de la Géorgie.

Mtatsminda signifie  » montagne sacrée « , car c’est là que saint David aurait prêché au VIe siècle. D’ailleurs, la montagne est parfois appelée mont Mamadaviti,  » du père David « . La montagne est dominée par la silhouette d’un restaurant prestigieux, récemment réhabilité, et de la tour de la télévision. Tout le quartier qui s’étend entre Roustavéli et la colline se nomme Mtatsminda ; c’est un quartier en grande partie du XIXe, charmant, un dédale de petites ruelles ombragées qui montent vers la colline.

l’avenue Roustaveli  est une principale artère de la ville, selon qui coule la vie de la ville.   Centre bouillonnant du pays, l’avenue Roustavéli est le point de rencontre du tout Tbilissi. Les Géorgiens y passent des heures à se promener, bavarder, s’affairer. En Géorgie, c’est l’épicentre de tout événement politique. C’est également là qu’on doit sortir, se montrer. Pour le visiteur, c’est l’endroit rêvé pour voir battre le coeur de la Géorgie et s’y immerger.

Diner. Temps libre

3

Jour 3. Tbilissi – Martvili – Zougdidi – Koutaissi

Petit déjeuner. Visite de la cathédrale de Martvili – un ancien monasère connu sous le nom Chkondidi. Le monastère sur une colline au centre de la ville, était le centre ecclésiastique de la Mingrélie à l’époque médiévale. Ici a fait ses études un grand roi géorgien David Agmashenebeli. Ici se trouvait un scriptorial où les moines traduisent les anciens sources de la littérature mondiale depuis ou vers le géorgien.

Près de la ville Martvili  se trouve Canyon de Martvili.  C est un canyon spectaculaire connu pour ses cascades tout au long du trajet sur un petit bateau. A cause de l’humidité la nature est très varies et attractive.

Route vers  Zougdidi. Visite  du  Palais des Dadiani -le musée d’architecture et dhistoire, patrimoine culturel de Géorgie où sont exposés certaines matériaux du trésor de Taghiloni, la robe de Sainte Vierge Marie, des manuscrits du XIIIe-XIVe siècles, reliques Mémoriaux de la dynastie des Dadiani, qui gouverna la province de Mingrélie durant plusieurs siècles et les objets concernant à l’empereur Napoléon Bonaparte – apportés au Palais par le gendre de David Dadiani, prince Achille Murat, qui était le petit-fils de la sœur de Napoléon, Caroline.

Autour du palais étend un vaste Jardin botanique de Zougdidi, qui est divisée par des moyens déchargés de l’Europe jardiniers la mère de Salomé, Ekaterina Chavchavadze-Dadiani – soeur Nina Griboïedov. Le jardin est de 26,4 hectares.

Conduire vers Koutaissi. Diner.  Temps libre

4

Jour 4. Koutaissi – Tbilissi

Capitale de la Province d’Iméréthie, Koutaïssi est au centre d’une région riche en monuments historiques. Capitale de la Géorgie à plusieurs reprises, notamment du Xe et XIIe siècles, elle est également connue pour avoir été la capitale de royaume antique de Colchide. Koutaïssi aurait porté le nom de Ééa, ou Koutaïa. Les preuves archéologiques font remonter sa fondation il y a plus de 3 500 ans, durant la même période que le début du développement de la civilisation colche. Les textes grecs racontent qu’elle était la cité de résidence du roi Eétès, le père de Médée la Magicienne. Selon le mythe Médée tomba éperdument amoureuse de Jason l’Argonaute et trahit sa famille pour pouvoir lui venir en aide.

La cathédrale de la Dormition, plus communément connue sous l’appellation de « cathédrale de Bagrati », est un lieu saint et le principal point de repère de Koutaïssi.  Située sur la colline Uk’imerioni, elle fut construite au début du XIe siècle pendant le règne du roi Bagrat III, d’où son nom, signifiant « la cathédrale de Bagrat ». Les cérémonies religieuses y sont célébrées, mais de manière limitée. Souvent désignée comme symbole de la ville de Koutaïssi, la cathédrale de Bagrati attire beaucoup de pèlerins et de touristes qui viennent découvrir ce joyau antique. Inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le monastère de Ghélati, dont les principaux bâtiments furent édifiés du XIIe au XVIIe siècle, est un ensemble bien préservé, riche de mosaïques et de peintures murales. La cathédrale et le monastère représentent l’épanouissement de l’architecture médiévale de Géorgie. Inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le monastère de Motsaméta est l’autre site grandiose de la région de Koutaïssi, à 6 km de la ville. Plus isolé que Guélati, s’il ne le vaut pas pour l’architecture, son emplacement est littéralement incroyable. Le monastère est perché sur un piton rocheux entouré de montagnes, à la sortie d’une forêt de buis, dans un coude à 70 degrés de la rivière Tskhaltsitélia. Le nom de la rivière signifie littéralement  » l’eau est rouge « . Cette appellation et le monastère lui-même sont directement liés par l’histoire

Réserve naturelle de Sataplia , L’attraction principale de la réserve naturelle Sataplia mais la grotte est, après tout, la montagne Sataplia est un volcan éteint. Dans cette grotte, qui est une destination touristique célèbre, on peut découvrir des stalagmites et stalactites impressionnantes. Le plus grand de ces grottes karstiques est au moins 600 mètres de long; Le point culminant ici est une salle en forme de dôme. Non loin de cette grotte principale est également un musée de la grotte intéressante. Il ya des millions d’années les dinosaures ont vécu ici manifestement, dont empreintes peuvent parfois encore visibles aujourd’hui.

Retour vers Tbilissi. Dinner. Temps libre.

5

Jour 5. Départ.


Petit déjeuner à l’hôtel. Temps libre. Shopping à l’ancien marché  « Pont sec ». Transfert à l’aéroport. Départ.

 

 

                                                Tarif pour une personne $  (US Dollars)

 

Hébergement         SNGL          DBL        TRPL
Maison d’hôtes          329          269         259
Hôtel  3*          419          329         309
Hotel 3*+          459          359         349
Hôtel  4*          619          459         419

 

 

Ce prix comprend: Transferts,Tous transports terrestres, Hébergement  à Tbilisi (3 nuit), Koutaissi (1), Petit déjeuner (4), Billets d’entrée, Assurance, Les services de guides locaux.

N’est pas compris dans le prix: Billet d’avion.  Repas  et  Boissons  non mentionnés dans le programme.

Kutaisi
Old  Tbilisi
Old-Tbilisi-narikala-fortress
Metekhi
Sameba
Abanotubani
Sioni
Tbilisi
Mtatsminda
Old Tbilisi
Martvili Monastery
Martvili canyon
Martvili Canyon
Dadiani palais
Kutaisi
Bagrati
Gelati
Motsameta
Sataplia
Sataflia
Route the argonavtes

APPRECIER LE CIRCUIT

There are no reviews yet

Leave a Review

Rating