SIONI DE BOLNISSI

Bolnisi's sioni

Sioni de Bolnissi   (Région de Kvémo Kartlie)

C’est également la plus grande basilique de cette époque encore debout et l’un des plus remarquables exemples d’architecture chrétienne primitive. Au haut Moyen Age, la région était le coeur de la Kvémo  Kartlie, un foyer de la civilisation géorgienne ; la petite basilique Bolnissis Sioni en est un témoignage émouvant. Elle contient la plus ancienne inscription en géorgien qui soit parvenue jusqu’à nous.

Sioni de Bolnissi  date de la fin du Ve siècle, époque de renforcement et d’expansion du christianisme en Géorgie sous le règne de Vakhtang Gorgassali. Son clocher date du XVIIe siècle. Elle est d’apparence simple et sobre, mais elle est fort large pour son époque. C’est une basilique à trois nefs et sans coupole. L’intérieur paraît monumental alors qu’il est fort petit en réalité. Sur le pilier à droite de l’autel, la fameuse croix de Bolnissi. Sur le pilier de gauche, la célèbre inscription, la première retrouvée en géorgien… enfin une reproduction, parce que l’original a été emmené au musée National.  Quoi qu’il en soit, cette inscription daterait de 478-493. Elle mentionne  » l’évêque David et le roi Péroz.