DAVID GARÉDJI

David Garedji

David Garédji  (Région de Kakhétie)

En pleine steppe semi-désertique à la frontière azérie, aux confins du monde chrétien, les monastères troglodytes de David Garédji sont une attraction majeure du pays. Site reculé, comme au bout du monde, pourtant accessible en une journée depuis Tbilissi, c’est un univers à part. Rien que les pistes qui y mènent et les bergers à cheval surveillant les troupeaux vous donneront l’impression d’avoir atterri quelque part en Asie centrale. Le paysage est grandiose, avec ses célèbres bosses rouges et ocre qui donnent parfois l’impression d’être sur la Lune.

En été, le climat est torride, on se croira en plein désert. Il existe même dans la steppe une curieuse espèce de serpents sauteurs, capables de sauter pour mordre ; mais rassurez-vous, ils sont rares et n’apparaissent que parfois par grosses chaleurs. Les ancestrales installations monastiques, creusées dans le calcaire jaune rouge de la steppe, sont exceptionnelles. Trois des nombreux monastères troglodytiques sont visitables à ce jour, deux à quelques centaines de mètres l’un de l’autre, un autre à 5 km. L’un d’entre eux, Lavra, possède des monuments autres que troglodytiques. Dans les environs, il y a aussi de pittoresques tours défensives perchées sur la crête dominant l’Azerbaïdjan, ajoutant au splendide de l’ensemble.