Lagodekhi

Parc national de Lagodékhi (Géorgie de l’est, Région de Kakhétie)

Le parc national de Lagodékhi est situé sur les pentes de la chaîne du Grand Caucase. Les particularités de la position géographique du parc national, à l’abri de manière fiable des masses d’air froid par les contreforts des montagnes du Caucase, ont assuré la formation d’un climat chaud et humide de type subtropical sur ce territoire relativement petit, et sous l’influence du climat, des écosystèmes naturels uniques à ces latitudes se sont formés. Plus haut le long des pentes des crêtes, il devient plus froid et plus sec, le climat change progressivement vers l’alpin, on peut y tracer une zonation altitudinale, lorsque la végétation subtropicale luxuriante est progressivement remplacée par des forêts de feuillus, puis des prairies alpines.

Ce parc étonnant  n’est en aucun cas inférieur aux réserves de nombreux pays exotiques. C’est un écosystème séparé qui vit sa propre vie – quand il y a une chaleur sensuelle à Kakhétie, la fraîcheur et le crépuscule règnent ici. Le sous-bois scintille de rosée, et les fleurs sont parfumées, enivrantes d’un parfum capiteux. La variété des paysages a fait la richesse du monde animal, notamment de nombreux oiseaux rares qui remplissent la réserve de carillons polyphoniques. Faucon pèlerin, aigle royal – ces oiseaux puissants peuvent être observés dans des conditions naturelles. Fait intéressant, Lagodékhi est toujours resté un mystère, même pour les habitants de l’État, car il diffère fortement de toute la nature environnante de Kakhétie.

Il y a de nombreux sentiers de randonnée courts et longs dans le parc national pour les touristes. Et si votre itinéraire va vers le sud, vous pouvez atteindre la fin de la gorge de Lagodékhi et aller directement à la vallée d’Alazani, célèbre pour ses vignobles. Une émeute sauvage et fabuleusement diversifiée, un air de montagne propre et humide, un soleil abondant et des paysages de montagne pittoresques – le parc national de Lagodékhi vous offrira un voyage inoubliable. Vous pouvez pêcher ou nager dans la cascade, faire de l’équitation ou faire de la randonnée dans les prairies alpines.

Compagnie touristique «Georgia Voyage», donne aux touristes la possibilité de recevoir  toutes les informations nécessaires. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous appeler ou à nous écrire  au Viber / WhatsApp +995 599 25 65 19  ou par E-mail : info@georgiavoyage.ge  Nous sommes toujours prêts à vous conseiller et  répondre à toutes vos questions, concernant l’organisation du tourisme et des loisirs en Géorgie.

Les programmes des circuits seront discuté et planifié individuellement, tout en tenant compte de vos choix et de vos souhaits,  pour avoir un meilleur aperçu des sentiers et randonnées, sur le territoire du Parc National de Lagodékhi.

Sentiers touristiques marqués et organisées par nos soins :

1.Cascade de  Rocho – 9,5 km, 3-5 heures à pied, difficulté moyenne

Au début du chemin, il y a des bosquets de charme uniques (400 à 600 m d’altitude), qui sont assez rares dans le Caucase. Puis des hêtraies mixtes. Entouré par le parfum et le mystère magique de la forêt. À la fin, il y a un énorme bruit, des éclaboussures, un arc-en-ciel et entre les roches vertes il y a une masse d’eau qui tombe qui forme les 6 mètres de la cascade  Rocho . Sur le chemin, vous pourrez rencontrer un cerf, un faon et un sanglier.

2.Cascade « Ninos Khévi » – 8,5 km, 4-6 heures à pied, difficulté moyenne

Le sentier passe sous le couvert de feuillus. Le bruit de la rivière, les petites cascades, les énormes rochers et la brise qui se promène dans la vallée transformeront votre promenade en un voyage passionnant et aventureux jusqu’à la cascade de 40 mètres – « Ninos Khévi ». Sur le chemin, il y aura l’occasion de voir des plantes reliques rares, telles que: gentiane Lagodékhi, furusula, lapina, châtaignier, chêne géorgien, etc. Il est également possible de rencontrer un faon, un cerf, un sanglier et les oiseaux de proie.

3.Forteresse de Machi  – 10,5 km, 3-4 heures, à pied et à cheval, difficulté moyenne

Sur le chemin il y a un bosquet de charme, de la mousse se répandant comme un tapis et comme une fourrure recouverte de pierres nues. Le chemin se transforme en hêtraie mixte et traverse la rivière « Bnéli Khéoba », d’où nous longeons un chemin étroit le long de la pente de la montagne et nous nous dirigeons vers le forteresse. Une forteresse remarquable de l’époque de la féodalité tsariste kakhétienne, entourée de murs, de passages souterrains et de ruines de bâtiments anciens.