Machakhela

 Parc national de Machakhéla  (Géorgie de l’ouest, Région d’Adjarie)

Le parc national de Machakhéla a été créé pour préserver la diversité biologique et paysagère unique, la protection à long terme de l’écosystème des forêts de Colchide, assurer la sécurité environnementale et développer des activités touristiques et récréatives dans le milieu naturel. Le territoire du Parc National est représenté par l’étirement le long de la pente de la rivière Machakhéla, enveloppée de forêt, où presque tout le territoire est couvert de forêts de châtaigniers, de hêtres, de charme et d’aulnes. Parmi les espèces d’arbres, 13 espèces sont incluses dans le Livre rouge de Géorgie.

Le parc national de Machakhéla est intéressant pour les écotouristes, les amoureux de la nature, les randonnées actives. Le parc Machakhéla est une végétation luxuriante, un air pur, le bruit des rivières et des cascades. Il existe également des structures en pierre uniques préservées construites sous le règne de la reine Tamara, dont le nom est l’une des meilleures périodes de l’histoire de la Géorgie. Le parc fait partie d’un corridor écologique reliant les zones protégées du sud-ouest de la Géorgie (à savoir les zones protégées des parcs nationaux de Mtirala et Kintrichi) et la zone protégée du nord-est de la Turquie.

La priorité du parc national est la conservation d’espèces cibles telles que: l’abeille du Caucase, l’ours brun, la caspienne des neiges, la salamandre du Caucase, l’if, le chêne Chorokhi, l’iris Lazin. Il faut également noter l’importance de l’agriculture biologique, la préservation de l’architecture locale et du patrimoine culturel. Dans les territoires adjacents au parc national de Machakhela, les monuments culturels et historiques présentent également un intérêt touristique: ponts en arc de différentes époques, forteresses, pressoir à vin et marani.

Compagnie touristique «Georgia Voyage», donne aux touristes la possibilité de recevoir  toutes les informations nécessaires. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous appeler ou à nous écrire  au Viber / WhatsApp +995 599 25 65 19  ou par E-mail : info@georgiavoyage.ge  Nous sommes toujours prêts à vous conseiller et  répondre à toutes vos questions, concernant l’organisation du tourisme et des loisirs en Géorgie.

Les programmes des circuits seront discuté et planifié individuellement, tout en tenant compte de vos choix et de vos souhaits,  pour avoir un meilleur aperçu des sentiers et randonnées, sur le territoire du Parc National de Machakhéla.

Sentiers touristiques marqués et organisées par nos soins :

1. Sentier Arсhangel – 9,1 km, automobile intégrée à la marche, difficulté – moyenne

Le sentier traverse des massifs de forêts de hêtres et de châtaigniers, passe des ruisseaux et des sources de montagne, d’anciens villages, mène à une allée d’aulnes et se dirige vers le mont Archangel, d’où des vues sur le confluent de la rivière Chorokhi avec la mer Noire, les montagnes de Batoumi et Kéda, Shouakhévi et Khoulo, sur les colonies situées en contrebas. On peut dire que tout l’Adjarie est d’ici, en un coup d’œil. Un espace éco-éducatif est situé à 300 mètres de la plate-forme d’observation, où vous pourrez vous familiariser avec la flore et la faune du parc national de Machakhéla, organiser des conférences éco-éducatives et d’autres événements.

2. Sentier Cocoléti – 15 km, route intégrée à la marche, difficulté – moyenne

L’itinéraire part du village de Cocoléti. Après avoir traversé la route du village (9 km), la route continue (6 km) dans une forêt de type Colchide. Il est représenté par une forêt mixte de feuillus et de conifères et mène à la plate-forme d’observation, d’où s’ouvre une vue sur le territoire protégé de la Turquie – « Jamil Biosphere Reserve » et 6 villages de l’historique « Hotte Machakhéla ». Il y a une aire de pique-nique et de tente à 1,2 km de la maison, où ceux qui souhaitent passer la nuit dans la nature peuvent planter leurs tentes. Les touristes peuvent profiter du magnifique environnement de la forêt tropicale, de la faune et des sources froides.

3. Chutes d’eau Gumeaux – 10,6 km, voiture intégrée à la marche, difficulté – facile

Sur le chemin, vous pouvez voir de belles vues et des villages de la vallée de Machakhéla. Les visiteurs ont la possibilité de visiter les canons de la Seconde Guerre mondiale. Le pont en arc de la reine Tamara, construit au XII siècle, la forteresse Chkhoutouneti des XI-XIII siècles et les caves à vin. Le sentier longe la rive droite de la rivière Kokoléti, où se rencontrent des forêts mixtes de feuillus et de conifères. Au bout du sentier, vous verrez une vue magnifique, une rivière bruyante avec de petites cascades et d’énormes rochers, et deux cascades descendent parmi les rochers verts d’environ 47 mètres de haut.

 

Retrouver sur  Google Maps