Samégrélo – située entre le Rioni, Tskhénitskali et rivières Engouri  a sa propre identité très forte, symbolisée par l’utilisation, de la langue de Mégrouli (Mingrelien). Historiquement, le territoire de Samégrélo faisait partie de l’antique royaume la Colchide – pays riche où d’après des légendes le lait et le miel coulaient dans les fontaines des palais.

1

Jour 1. Arrivée

Rencontre à l’aéroport de Tbilissi(Koutaissi). Transfert à l’hôtel.

Nuit à Tbilissi (Koutaissi).

2

Jour 2. Tbilissi – Nokalakévi – Forteresse de Chkhéphi – Monastére de Téklati – Forteresse d’Abédati - Martvili

Départ pour la région de Samégrélo.  Visite du complexe de Nokalakévi. La plupart des constructions datent de 4-6e.s mais on voit vestige datant de 8e s. Avant Jésus Christ. La reste de Nokalakévi se compose d’une ville basse et une citadelle, ensemble dans une boucle de la rivière Tekhouri où elle émerge d’une gorge dans les montagnes dans la plaine de Colchide. La ville est limitrophe inférieur de la rivière au sud et à l’ouest et une pente raide vers le nord.

Forteresse de Chkhéphi est d’une belle manière disposée sur hauteurs à l’est de la ville de Sénaki. Considéré comme la construction très ancienne. La forteresse en multicouche. La couche principale du château appartient à la période du féodalisme précoce. Parmi la restauration de la période tardive les premières couches se distinguent avec peine.  Pour ce moment, de la forteresse est restée une tour centrale, la tour de l’est fortement démolie et  et la base de l’ouest.

Le monastère de Téklati a joué un rôle important dans l’histoire de la vie culturelle de Samégrélo. Au monastère, une école de femmes nommée d’après St. Nino et une imprimerie fonctionnaient. Le monastère imprimait à ses frais de la littérature religieuse et la distribuait à la population. Depuis 1904, l’icône de la Mère de Dieu apportée du mont Athos, connue sous le nom de « Fadeless Color », est conservée dans le temple. Le pouce impérissable de la main droite de Jean-Baptiste, placé dans un coffre en argent, est également conservé ici.

Forteresse d’Abédati – un monument du 4ème siècle, situé à une altitude de 130 m au-dessus du niveau de la mer. C’est une ancienne ville du 6ème siècle – Onogouris, qui a été mentionnée par l’historienne byzantine Agathia Skolastikosis. « La guerre de Lazika » ou « Grande Guerre » d’Egrissi  a eu lieu ici, entre l’Empire byzantin et l’Iran sassanide pour le contrôle de la région de Lazika, dans l’ouest de la Géorgie moderne. l’église construite dans la forteresse date du IXe siècle.

Nuit à Martvili

 

3

Jour 3. Martvili – Canyon de Martvili – Monastére de Martvili – Palais de Salkhino - Martvili

Visite du Musée de Martvili des Traditions Locales. Le musée stocke environ 55 000 pièces trouvées dans les collections géologiques, paléontologiques, archéologiques et ethnographiques de Martvili, Sénaki, Abacha et Chkhorotskou. La plupart d’entre eux ont été retrouvés lors de l’expédition menée par le musée et à la suite de la collecte par la population de matériel trouvé accidentellement sur place.

Le canyon de Martvili – l’un des endroits les plus étonnants non seulement de Samégrélo, mais de toute la Géorgie. Des falaises de calcaire blanc, dans lesquelles s’est frayé un chemin de la rivière Abacha orageuse, alors assez calme, sont apparues à l’ère mésozoïque. Ce sont eux qui ont formé le canyon moderne de Martvili, s’élevant au-dessus de l’eau à certains endroits de 30 à 40 mètres. Au fond du canyon, les scientifiques ont découvert les restes fossilisés de dinosaures. L’âge de ces trouvailles est de plus de 75 millions d’années.

Monastère de Martvili. Au tournant des VIe-VIIe siècles, le premier temple cruciforme est édifié à cet emplacement, progressivement complété par d’autres édifices. En plus du centre religieux, le monastère de Martvili servait également de centre culturel. En 2007, la vie monastique a repris à Martvili.

Palais de Salkhino – le palais d’été des princes mingréliens Dadiani, construit dans un endroit isolé dans les années 1830. C’est l’un des rares endroits de Samégrélo où les raisins Ojaléchi sont produits. Le palais est situé sur les rives de la rivière Tsachkhoura, célèbre pour ses excellentes truites. Le plan du palais, avec ses piliers en chêne et sa voûte magnifiquement décorée, justifie pleinement le nom du Palais de Salkhino, qui signifie « Fête ».

Nuit à Martvili

4

Jour 4. Martvili – Balda - Cascade de Kagu – Grotte de Motena – Cascade de Toba – Cascade d’Onioré - Martvili

Cascade de Kagu est déjà devenue une attraction  populaire. Cascade est situé dans les gorges de la rivière Abacha, dans le canyon de Balda. Il y a une route menant à la cascade, où on peut voyager en voiture de tout type. Cascade de Kagu est un jet d’eau cristalline de 15 mètres qui coule sur des rochers moussus verts. Les arbres de la forêt sur le chemin de la cascade sont également recouverts de mousse. Très souvent, les jets d’eau se brisent en gouttes et, par temps ensoleillé, les gens peuvent admirer l’arc-en-ciel.

La grotte de Motena se compose de deux grandes salles reliées par un espace étroit. La longueur de la première salle est de 30 m, la hauteur est de 24-25 m. La longueur totale de la grotte est de 75 m. Des stalactites et des stalagmites, des cascades de travertin, etc. proviennent de dépôts chimiques. Il y a aussi un bâtiment historique, qui servait de forteresse au Moyen Age. Il convient de noter que l’inspection de la grotte n’est associée à aucune difficulté.

Cascade de Toba. La partie principale de la cascade s’écoule de la grotte, dont la longueur totale est de 1300 m. Plusieurs salles karstiques de la grotte portent des noms différents. L’une des stalagmites les plus remarquables atteint 7 mètres de hauteur. L’écoulement de l’eau dans la grotte forme quatre lacs souterrains et, enfin, en quittant la grotte, une cascade de cascades de Toba se forme avec une hauteur de 234 mètres.

Cascade d’Onioré  est  un ruisseau suspendu, dont l’origine est associée aux caractéristiques tectoniques de la région. Les eaux souterraines s’infiltrent dans le bassin de la rivière d’Abacha après être passées sous terre sur une certaine distance, des ruisseaux souterrains sortent à la lumière du jour sous la forme de cascades spectaculaires, dont la sortie s’ouvre directement sur une pente raide d’une falaise de 300 mètres.

Nuit à Martvili

5

Jour 5. Martvili – Akhouti – Churubumu – loughéla - Gvalachara – Otsindalé - Tsaléndjikha

Départ pour le village d’Akhouti. Le village est situé à l’est de la ville de Chkhorotskou, entre les vallées de Zana et d’Otskarié. Plusieurs églises historiques ont été conservées dans le village : « Dokhoroé », église »Légérsamé » et « Gogolétis sakatsio » Voici les vestiges du château « Salipartio ». Le village a également conservé des monuments d’architecture populaire.

Le canyon de Churubumu est célèbre pour ses cascades riches et magnifiques de cascades et de grottes. Parmi les grottes de la chaîne de montagnes Mingaria, la grotte karstique de Churubumu est remarquable. La grotte est décorée de presque toutes sortes de formes en fusion – stalactites et hélicites. Les murs sont ornés de « cascades de pierre ». Un courant d’eau traverse la grotte. La population locale utilisait la grotte pour traiter l’asthme, et des habitations d’hominidés primitifs ont été trouvées dans les grottes de Kaliconi et Letzurtsumé.

La station balnéaire de Loughéla, un autre endroit populaire de Chkhorotskou, est également située dans le village de Moukhouri. Ici, l’air de la montagne, saturé d’ozone, se mêle à la mer, ce qui en fait un véritable bien-être. Loughéla est célèbre pour ses eaux de chlorure de calcium, qui soignent les affections du système squelettique et des articulations, les allergies, les néphrites, les stomatites, les saignements, etc. A proximité se trouve une grotte utilisée depuis l’Antiquité pour le traitement des maladies du système respiratoire.

Canyon de Gvalachara attire de nombreux amoureux de la faune, de la diversité et de l’aventure. Le canyon est situé près du village de Moukhouri, dans la municipalité de Chkhorotskou, dans les gorges de la rivière Gvalachara. Il y a 4 cascades dans le canyon de Gvalachara, la hauteur maximale de la cascade est de 10 mètres. Surtout souvent, le canyon de Gvalachara est visité par les amateurs de canyoning. Ces lieux avec leur beauté font une impression indélébile sur les visiteurs.

Le monastère d’Otsidalé se dresse sur une magnifique colline panoramique, surplombant toute la région de Samegrelo, les monts Gurian et la région de la mer Noire en Abkhazie. L’église a été construite au 11ème siècle. Le disque solaire au plafond et la « pierre du phallus » à proximité témoignent de rites préchrétiens. Le complexe associe également une tour construite au VIIIe siècle.

Nuit à Tsaléndjikha

6

Jour 6. Tsaléndjikha -Barrage d'Inguri - Tsaichi - Zugdidi

La cathédrale du Christ Sauveur a été construite aux XIIe-XIVe siècles sur ordre des souverains de Samégrélo – Dadiani. Dans la partie nord-ouest du mur qui entoure l’église, il y a un clocher à deux étages. La cathédrale du Christ Sauveur de Tsalenjikha est connue pour ses fresques Renaissance uniques, qui ont été réalisées par un artiste engagé à Constantinople, Manuel Evgenikos, comme en témoigne l’inscription sur l’un des piliers du temple.

Le barrage d’Engouri est la plus grande centrale hydroélectrique du Caucase et le plus grand barrage voûte du monde. Il est situé sur la rivière Engouri, près de la ville de Jvari. La terrasse d’observation offre un beau panorama sur le réservoir et les montagnes. Ce n’est pas seulement un barrage, c’est quelque chose de plus. La longueur du réservoir atteint 27 km et l’eau qu’il contient est aussi bleue que le ciel! L’endroit vous fait admirer la taille incroyable et la beauté des paysages.

Cathédrale de Tsaichi. Le monastère était l’un des principaux lieux de diffusion de l’éducation, puisqu’une école y fonctionnait. A l’heure actuelle, outre la cathédrale, un clocher, une clôture et un portail ont été conservés. Il convient de prêter attention à la très belle sculpture sur pierre de l’abside du temple, qui a une valeur historique très considérable. Derrière la clôture du temple, on peut voir un jardin avec des palmiers. un immense tilleul pousse dans la cour de l’église, son âge est estimé à 600 ans.

Tsaichi est célèbre pour ses eaux minérales hyperthermales et hypothermiques, dont les propriétés curatives ont été décrites par les historiens de l’Antiquité. Ils mentionnent Tsaichi comme un endroit où, en plus d’une nature magnifique, il y a une ancienne source d’eau curative. A l’endroit où coulait la source, un bassin bordé de pierre de taille a été retrouvé à la surface de la terre. Près des sources, il y a des arbres de 25 mètres, dont l’âge atteint 500 ans. Une telle plante est Dzélkva, qui n’a survécu qu’au Japon et en Géorgie.

Visite du musée des Dadiani – l’un des trésors de la Géorgie. Ce nid familial est une preuve indiscutable de l’ancienne grandeur de la ville. Le nom de famille Dadiani appartient à une ancienne famille aristocratique, connue pour sa relation avec Napoléon Bonaparte. À cet égard, les princes de Dadiani ont obtenu un grand nombre de reliques, d’une manière ou d’une autre liées à Napoléon. Parmi eux se trouvent des meubles, des objets personnels, voire l’un des trois masques mortuaires de l’empereur.

Jardin botanique de Zougdidi – construit au siècle dernier près du palais Dadiani, comme jardin décoratif de la résidence. Pour le créer, le souverain de Samegrelo, la princesse, a dû inviter les jardiniers les plus éminents du XIXe siècle d’Europe. Sur la base de ce jardin, un jardin botanique a été formé avec une superficie totale de 26,4 hectares.Certains arbres du jardin ont 200 ans et sont les seuls spécimens sur tout le continent eurasien.

Nuit à Zougdidi

7

Jour 7. Zougdidi - Anaklia - Poti - Tbilissi

Dèpart pour Anaklia. Il s’agit d’une station balnéaire jeune et en plein développement sur la côte de la mer Noire en Géorgie. Pour les amateurs de plein air, en plus des activités de plage, vous pouvez choisir de visiter des courts de tennis, un stade, faire une excursion en bateau ou en yacht. Les amateurs de sensations fortes devraient faire de la plongée, du rafting, du parachutisme ou faire un jet vers les sommets des montagnes.

Dèpart pour Poti – une ville portuaire située sur la côte de la mer Noire. La ville a toutes les conditions pour devenir une jolie station balnéaire : il y a une mer, une rivière, un grand lac et presque une forêt tropicale. Au début du VIe siècle. avant JC la ville était une colonie grecque et s’appelait Phasissi.

Dècouvert du parc national de Kolkhétie. La majeure partie de la zone est marécageuse et constitue une voie de migration pour les oiseaux eurasiens et africains. C’est ici que vous pouvez voir environ 194 espèces d’oiseaux divers. De plus, on y trouve une flore et une faune étonnantes, riches en espèces rares. Par exemple. des espèces menacées de loutres, de tritons et de ragondins vivent dans le parc national de Kolkhétie.

Le tourisme nautique, la plongée, le canotage et l’équitation se sont développés dans le parc. L’afflux de touristes ne perturbe pas la tranquillité de la nature et des animaux. En option, une excursion en bateau le long de la rivière Rioni (sur laquelle les Argonautes ont navigué pour se rendre à Koutaia (Koutaissi)) et le long du lac de Paliastomi. Sous les eaux du lac, des archéologues sous-marins ont découvert une partie d’une colonie habitée au moins depuis le IIe siècle av. JC.

Nuit à Tbilissi

8

Jour 8 .Départ.

Transfert à l’aéroport de Tbilissi(Koutaissi)

                                                                   

                                              Tarif pour une personne $  (US Dollars)

Hébergement         SNGL          DBL        TRPL
Maison d’hôtes          549          459         399
Hôtel  3*          709          559         509
Hotel 3*+          789          619         559
Hôtel  4*          959          779         709

 

Ce prix comprendTous transports terrestres, transfert de l’aéroport, Hébergement  à Tbilisi ( 2nuit), Martvili (3) Tsaléndjikha (1), Zougdidi (1).  Petit déjeuner à l’hôtel (7), Assurance, Les services de guides locaux.

N’est pas compris dans le prix: Billet d’avion.  Repas  et  Boissons  non mentionnés dans le programme.

*Les programmes de circuits sont basés sur notre expérience et les opinions de nos clients complètement différents. Ce sont des circuits semi-finis, dont les programmes  peuvent être facilement refaits. Ajouter ou soustraire un certain nombre de jours d’excursion. Trier ou refaire le jour d’excursion, changer la succession, la durée, les prix …..

Chaque circuit et chaque itinéraire est discuté au moment de la demande. De plus, s’ils le souhaitent, les touristes peuvent modifier le programme d’un circuit déjà réservé et payé. Afin de protéger notre travail et nos droits, nous fournissons des itinéraires exclusifs, des points d’hébergement et de la nourriture, uniquement pour les  acheteurs reels.

Tobavarchkhili
Nokalakevi ancient
Shkhepi fortress
Abedati fortress
Martvili canyon
Ophutskhole
Martvili canyon
Martvili monastery
Salkhino palace
Salkhino
Kagu waterfall
Motena cave
Oniore waterfall
Toba waterfall
Teklati monastery
Lugela
Shurubumu canyon
Otsindale
Inguri dam
Inguri
Tsaichi monastery
Tsaichi resort
Dadiani palace
Kolkheti National park
kolkheti
Anaklia ressort
Anaklia fortress

APPRECIER LE CIRCUIT

There are no reviews yet

Leave a Review

Rating

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.