Le programme du circuit (Mtskhéta-Mtianétie, Ratcha et Adjarie montagneuse) propose un voyage au long de la crête caucasienne, sans pénétrer au profonde des régions montagneuses. Pour cela, il existe des programmes de montagne spécialement élaborés (voir – Circuits montagneuses.)  Ce circuit combine les principaux sites « aupres montagne » de la partie géorgienne de la Transcaucasie. L’itinéraire offre une bonne occasion de se familiariser avec différents types de paysages, de forêts, de petits lacs et de rivières.

En un temps court, visiter plusieurs régions de Géorgie, familiariser avec l’incroyable variété de cultures, de coutumes et de traditions des peuples locaux. Goûter l’eau minérale la plus pure directement des sources et savourer la cuisine nationale, frappante dans sa diversité. Et la perle principale de la visite sera d’incroyables attractions naturelles qui laisseront sans aucun doute une profonde impression.

 

1

Jour 1. Arrivée

Arrivée  à l’aéroport de Tbilissi. Transfert à l’hôtel. Temps libre.

Départ pour Mtskhéta. La plus ancienne ville-réserve, dont l’âge d’environ 4000 ans, est considérée comme la Deuxième Jérusalem, un musée de la culture chrétienne. Dans une petite zone entre de petites rues, il garde beaucoup de saints et de lieux de culte. Mtskhéta est en fait le cœur de la civilisation géorgienne, la capitale de la Géorgie avant la fondation de Tbilissi.

Visite du monastère de Djvari – monastère géorgien et temple du 7ème siècle, l’un des chefs-d’œuvre de l’architecture pour la perfection des formes architecturales et le premier site du patrimoine mondial en Géorgie. Djvari (lit. « croix ») est situé au sommet d’une montagne au confluent de la Koura et de l’Aragvi près de Mtskhéta – où, selon des sources historiques (« Conversion de la Géorgie », « Vie des rois de Kartlie »), St Nino a érigé une croix. Le monastère de Jvari est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Visite de la cathédrale de Svétitskhovéli – Le temple, avec quelques modifications qui ont survécu à ce jour, a été construit au début du XIe siècle. C’est l’une des plus grandes cathédrales. L’ancien sanctuaire et centre spirituel de Géorgie a été construit sur le site d’anciennes églises, dont les murs n’ont pas été complètement détruits et ont été conservés en tant qu’éléments architecturaux. Svétitskhovéli conserve les reliques orthodoxes les plus importantes: la tunique du Seigneur, les fonts baptismaux du roi Mirian, une particule des reliques de l’apôtre André le Premier Appelé, la robe du prophète Elia, les reliques des saints rois géorgiens. Le temple Svétitskhovéli est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Visite du monastère de Samtavro. L’histoire du monastère commence au 4ème siècle et est associée à Saint Nino, l’un des saints les plus vénérés de Géorgie. Après son arrivée à Mtskhéta, St. Nino a trouvé un endroit isolé près de la frontière nord de Mtskhéta, où elle s’est installée dans une cabane dans des buissons de mûres (qui a survécu jusqu’à ce jour) et a poursuivi son sermon. Samtavro est particulièrement vénéré par les croyants, car il y a ici des sanctuaires chrétiens – l’icône  de la Mère de Dieu d’iviron, les reliques du roi Mirian et de la reine Nana, les reliques de Saint Chio Mgviméli et de St. Gabrieli Ourgébadzé. Le monastère de Samtavro est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Nuit à  Tbilissi

2

Day 2. Tbilissi - Ananouri - Guodaouri - Stepantsminda - Kutaissi

Mtskhéta-Mtianétie  l’un des endroits les plus pittoresques et les plus diversifiés de Géorgie. les sommets enneigés du Grand Caucase avec une hauteur de 3500 et 5000 m, des cols de montagne, de belles gorges, des lacs isolés et des vallées alpines. Il regorge d’anciens chefs-d’œuvre architecturaux et de la légendaire route militaire géorgienne, l’une des plus belles routes du monde.

Départ pour Mtskhéta. La plus ancienne ville-réserve, dont l’âge d’environ 4000 ans, est considérée comme la Deuxième Jérusalem, un musée de la culture chrétienne. Dans une petite zone entre de petites rues, il garde beaucoup de saints et de lieux de culte. Mtskhéta est en fait le cœur de la civilisation géorgienne, la capitale de la Géorgie avant la fondation de Tbilissi.

Visite du monastère de Djvari – monastère géorgien et temple du 7ème siècle, l’un des chefs-d’œuvre de l’architecture pour la perfection des formes architecturales et le premier site du patrimoine mondial en Géorgie. Djvari (lit. « croix ») est situé au sommet d’une montagne au confluent de la Koura et de l’Aragvi près de Mtskhéta – où, selon des sources historiques (« Conversion de la Géorgie », « Vie des rois de Kartlie »), St Nino a érigé une croix. Le monastère de Jvari est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Visite de la cathédrale de Svétitskhovéli – Le temple, avec quelques modifications qui ont survécu à ce jour, a été construit au début du XIe siècle. C’est l’une des plus grandes cathédrales. L’ancien sanctuaire et centre spirituel de Géorgie a été construit sur le site d’anciennes églises, dont les murs n’ont pas été complètement détruits et ont été conservés en tant qu’éléments architecturaux. Svétitskhovéli conserve les reliques orthodoxes les plus importantes: la tunique du Seigneur, les fonts baptismaux du roi Mirian, une particule des reliques de l’apôtre André le Premier Appelé, la robe du prophète Elia, les reliques des saints rois géorgiens. Le temple Svétitskhovéli est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Visite du monastère de Samtavro. L’histoire du monastère commence au 4ème siècle et est associée à Saint Nino, l’un des saints les plus vénérés de Géorgie. Après son arrivée à Mtskhéta, St. Nino a trouvé un endroit isolé près de la frontière nord de Mtskhéta, où elle s’est installée dans une cabane dans des buissons de mûres (qui a survécu jusqu’à ce jour) et a poursuivi son sermon. Samtavro est particulièrement vénéré par les croyants, car il y a ici des sanctuaires chrétiens – l’icône  de la Mère de Dieu d’iviron, les reliques du roi Mirian et de la reine Nana, les reliques de Saint Chio Mgviméli et de l’ancien – St. Gabrieli Ourguébadzé. Le monastère de Samtavro est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Visite de la forteresse d’Ananouri,  magnifiquement qui élèvé au-dessus du réservoir de Jinvali. Les murs de la forteresse en pierre avec la tour quadrangulaire principale et les tours rondes, deux églises en forme de dôme, une tour avec un toit pyramidal, un beffroi et quelques autres bâtiments ont survécu à ce jour. La forteresse appartient au début de l’ère féodale et servait d’avant-poste de défense, bloquant la route menant aux gorges de Dariali. À l’heure actuelle, Ananuri est l’un des monuments historiques et culturels les mieux conservés. Le château d’Ananuri fait partie des candidats à l’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Visite de la station de ski de Gudaouri. Sur le versant sud de la chaîne du Grand Caucase, à plus de deux kilomètres d’altitude, se trouve un coin étonnant du Caucase – une station de ski moderne et en plein développement, Gudaouri. Grâce aux luxueuses étendues enneigées du col de la Croix, qui mène de la vallée de la rivière Térghi à la vallée de la rivière Aragvi, et au magnifique temps ensoleillé tout au long de la saison de ski. Au service des athlètes, il existe des itinéraires de toutes les catégories de difficulté – des pistes « vertes », adaptées même aux skieurs et snowboarders débutants, et se terminant par des pistes « noires » d’un haut niveau de complexité.

Visite de la forteresse de Sno. Le constructeur de cette forteresse n’est pas connu. Cette forteresse est souvent appelée la forteresse de Goudoushaouri. La forteresse a une clôture presque ronde et une tour. Il est situé sur le côté nord dans un endroit élevé. La clôture de la forteresse est complexe, elle se compose de nombreux éléments de protection. La seule entrée de la forteresse est de l’est. La tour servait à l’observation et aux opérations de combat. La seule façon d’entrer dans la tour était par une échelle. Le village de Sno est célèbre pour le fait que le patriarche Ilia II est né ici. Dans la cour de la résidence du Patriarche se trouve une église en activité.

Visite de l’église de la Sainte Trinité (Sainte Trinité de Guerguéti). L’un des symboles de la Géorgie chrétienne, construit au XIVe siècle. La Trinité de Guerguéti frappe l’imagination à la fois par son charme sévère et la beauté sauvage de cet endroit. Il se dresse littéralement au-dessus des nuages – la hauteur au-dessus du niveau de la mer est de 2170 mètres. Pendant longtemps, l’une des reliques les plus sacrées des chrétiens géorgiens, la croix de Saint Nino, reposait ici, dont il partageait l’honneur avec Svétitskhovéli et Sioni de Tbilissi . L’église a été construite dans le contexte des glaciers éternels de Kazbégui – la même montagne des mythes grecs anciens, où les dieux ont enchaîné Prométhée pour avoir volé du feu pour les gens.

Nuit à Koutaissi

3

Jour 3. Koutaissi - Ambrolaouri - Batoumi

Départ pour Ambrolaouri – un endroit pittoresque dans les contreforts de la Géorgie, situé dans la région de Ratcha. Ratcha est la région la plus petite et peut-être la plus belle et la plus aimée des Géorgiens. Ils appellent Ratcha « la Suisse géorgienne », à cause de l’air transparent des montagnes, à cause des beaux lacs émeraude à l’eau la plus pure, à cause des prairies alpines et des sommets montagneux du Caucase, couverts de neiges éternelles. Lorsque vous souhaitez vous échapper de la chaleur, vous rapprocher de la culture géorgienne et toucher au patrimoine séculaire

Visite de l’église de Barakoni. Le temple est situé sur une falaise abrupte. Au pied du temple, les eaux tumultueuses de la rivière Rioni se confondent avec les eaux de la rivière Loukhouni. Le temple a été construit en forme de croix à angles droits, sans dépendances supplémentaires. Le dôme repose sur les angles des murs de l’autel et sur deux colonnes. À l’extérieur, les murs du temple sont décorés de sculptures finement travaillées. Dans les niches de la façade orientale, vous pouvez voir les exemples les plus anciens. Des éléments de fresques, une ancienne iconostase et plusieurs icônes modernes attirent l’attention à l’intérieur. Ce bâtiment a été reconnu comme un monument de l’ancienne architecture géorgienne en forme de dôme. Sur la colline de l’autre côté s’élèvent les ruines de l’ancien château de Mindatsikhé, où la reine Tamara passa son enfance.

Visite de l’église Nikortsminda, que les habitants appellent la « mariée décorée ». L’église à l’extérieur et à l’intérieur est couverte de sculptures incroyablement belles. La sculpture sur pierre est un art local traditionnel. Les motifs et ornements Racha sont très raffinés et complexes ; aucun d’entre eux ne semble se répéter deux fois. L’église est ornée de magnifiques fresques du XVIIe siècle. Les peintures décorant les murs intérieurs de la cathédrale ont été conservées en excellent état. Le décor de cette cathédrale est considéré comme l’un des meilleurs de Géorgie. Ici, différents styles artistiques s’entremêlent de manière originale. La cathédrale de Nikortsminda a été soumise pour inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Visite de la cave Bougéouli. Des visites autour de l’usine et une dégustation du vin rare de Ratcha « Khvanchkara » sont organisées ici. C’est un vin géorgien d’élite qui a fait sensation à l’exposition internationale. Khvanchkara est un vin rouge naturellement demi-doux, sa particularité réside dans la combinaison des conditions naturelles de la montagne Ratcha, des spécificités du processus végétatif et de la technologie de fabrication qui crée un bouquet unique. Le vrai Khvanchkara est élaboré à partir des cépages les plus rares Moujurétouli et Aléksandrouli, cultivés uniquement dans la microzone du village de Khvanchkara et produisant 10 000 bouteilles par an. Visite de  la cave donne une chance unique de goûter l’authentique Khvanchkara, de  familiariser avec la technologie de production et les caractéristiques de la fermentation du moût de raisin dans les conditions locales.

Visite du réservoir de Chaori. Il est situé dans le bassin du même nom avec un microclimat unique à une altitude de 1135 mètres d’altitude. En raison de la « queue » fourchue de la partie sud, il ressemble à un monstre marin. Le lac Shaori est entouré de forêts de conifères pittoresques, derrière lesquelles commencent les prairies alpines. Il s’ouvre aux touristes après avoir franchi le col de Nakerala, sur lequel s’étendent deux ponts. Par temps clair, un panorama fantastique sur les sommets enneigés des montagnes du Caucase s’ouvre d’ici.

Visite du complexe du monastère Ghélati fondé par le roi David Agmachenebéli (bâtisseur) en 1106 sur une colline au-dessus de la vallée de la rivière Tskal-Tsitéla, non loin de Koutaissi. Le territoire du monastère est entouré d’un mur de forteresse et se compose de 5 bâtiments: la cathédrale principale de l’Assomption de la Vierge (construite en 1106), à l’est de la cathédrale principale se trouve l’église Saint-Georges (XIIe siècle) , l’église Saint-Nicolas à deux niveaux (XII-XIV siècles .), bâtiment de l’Académie, réfectoire, clocher. Le monastère de Ghélati a conservé un grand nombre de peintures murales datant des XIIe-XVIIIe siècles. Le complexe du monastère de Ghélati est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Visite de l’église Motsaméta (« Saints Martyrs ») située dans une zone étonnante sur une haute corniche rocheuse. Motsaméta signifie « martyrs » en géorgien. · Dans la seule église de l’ensemble, il y a un sarcophage avec les reliques incorruptibles des martyrs du 8ème siècle – les princes David et Constantiné. La première mention du monastère remonte au VIIIe siècle. L’histoire raconte l’histoire du cruel dirigeant arabe Murvan, qui a tout détruit sur son passage. La petite église, située sur le site du monastère, a également été détruite. L’époque actuelle est un petit et très beau monastère à tourelles rondes couronnées de dômes en croupe pointus. Le monastère se dresse au-dessus de la rivière orageuse Rioni et est enfoui dans la verdure de la végétation côtière.

Nuit à Batoumi

4

Jour 4.Batoumi - L'Adjarie montagneuse - Batoumi

L’Adjarie montagneuse, c’est avant tout des montagnes, des cascades et des gorges fluviales. Ce sont de petits villages géorgiens authentiques avec une morale stricte et des traditions séculaires. Ce sont d’anciennes forteresses, d’anciennes églises et des ponts en arc uniques. Des gorges rocheuses profondes avec des cols escarpés et des rivières à plein débit Chorokhi, Adjaristskali, Choloki, Korolistskhali et d’autres sont cachées entre les chaînes de montagnes.

Départ vers Makhountséti. Le premier arrêt est dans un endroit magnifique où les rivières Chorokhi et Adzharistskali se rencontrent. Chorokhi est une rivière de montagne qui coule non seulement en Géorgie, mais aussi en Turquie. De plus, avec une longueur totale du fleuve de 438 kilomètres, seuls 26 kilomètres tombent sur les terres géorgiennes. La rivière Adjaristskali est un site naturel pittoresque de l’Adjarie. Adzharistskali est originaire de la chaîne Arsian et est l’affluent droit de la rivière Chorokhi. Sa longueur est de 90 kilomètres, la superficie du bassin est de 1500 kilomètres carrés. Dans le secteur du village du même nom, une centrale hydroélectrique a été construite sur la rivière.

Visite de la cascade de Makhountséti. La magnifique cascade est la véritable fierté de l’Adjarie montagneuse. Ici, vous pouvez voir comment une eau cristalline, tombant d’une grande hauteur, se brise sur les rochers. La hauteur de la cascade est de plus de 30 mètres et vous devez marcher jusqu’à environ un demi-kilomètre de l’autoroute. En été, vous pourrez vous baigner dans un petit bassin où l’eau tombe d’une cascade. Les éclaboussures provenant de la chute d’eau refroidissent l’air, le rendant assez humide. L’eau de montagne pure coule dans un ruisseau continu au printemps, qui se jette dans une rivière à plein débit. En été, la cascade joue avec les teintes colorées du soleil.

Visite du pont de la reine Tamara. Le pont a été construit au 11ème siècle à partir de rochers volcaniques, sa longueur est de 30 mètres et la hauteur de l’arc au point le plus élevé est de 5 mètres. Il tire son nom de la souveraine de l’époque, la reine Tamara – c’est par sa volonté et son décret que de tels ponts en arc ont commencé à être érigés. Les dimensions du pont Makhountséti lui permettent d’être appelé le plus grand parmi ses parents, et son âge approximatif est de 900 ans. Les matériaux de construction ont été extraits des fragments de roches voisines et du mortier de chaux les a reliés entre eux. Il semble que la construction et les matériaux soient simples, mais le pont a survécu à plus d’un tremblement de terre et à près de mille ans.

Visite  de la forteresse de Gonio. La forteresse de Gonio-Apsaros est un véritable paradis pour les amoureux des valeurs historiques et culturelles. Les faits historiques témoignent que la forteresse était d’une grande importance politique, économique et culturelle pour l’Empire romain d’Orient. Dans 1-3 siècles. n.m. e. un théâtre et un hippodrome fonctionnaient ici.  Aux VIe-VIIIe siècles, la forteresse appartenait à l’Empire byzantin. Aux XIIIe-XIVe siècles, elle fut restaurée par les Génois. Le nom « Gonio » vient de la ville de Gênes. Sur le territoire de la forteresse, il y a une tombe, qui est aujourd’hui considérée comme la tombe de l’apôtre Matthieu – l’un des douze apôtres de Jésus-Christ.

Plate-forme d’observation de Gonio. La plate-forme d’observation est située au sommet d’une montagne au-dessus du village de Gonio, offrant une vue imprenable sur la côte de la mer Noire, de la frontière turque à Batoumi d’un côté et de nombreuses montagnes de l’autre. Au centre de la plate-forme d’observation se trouve une grande croix éclairée la nuit et visible de loin.

Nuit à Batoumi

5

Jour 5. Départ.

Découverte de la ville de Batoumi. Les premières informations sur Batoumi appartiennent au philosophe grec Aristote et se réfèrent au 4ème siècle avant JC. Il a décrit une ville appelée Batoumi. A l’heure actuelle, la ville allie le charme d’une ville méridionale et d’une station balnéaire. Une visite de la place principale de la ville, sur laquelle se dresse la statue de Médée à la Toison d’Or, rappelle que les Colchide et les civilisations anciennes coexistaient ici depuis l’Antiquité.

Visite du Boulevard de Batoumi et du quartier de la vieille ville, qui regorge de cafés, de boutiques et d’églises. Les rues du vieux Batumi sont décorées d’ornements de créatures mythiques sans nom. La visite de la ville comprend une visite du quartier des artistes (des expositions d’artistes locaux sont périodiquement organisées dans ce domaine), du delphinarium, des fontaines dansantes

Transfert à l’aéroport de Batoumi

                                       

                                                 Tarif pour une personne $  (US Dollars)

Hébergement         SNGL          DBL        TRPL
Maison d’hôtes          309          249         239
Hôtel  3*          399          309         289
Hotel 3*+          439          339         329
Hôtel  4*          599          439         399

                                                        

Ce prix comprend: Transferts,Tous transports terrestres, Hébergement à Tbilisi (1 nuit), Koutaissi (1), Batoumi (2). Petit déjeuner (4), Billets d’entrée, Assurance, Les services de guides locaux.

N’est pas compris dans le prix: Billet d’avion.  Repas  et  Boissons  non mentionnés dans le programme.

*Les programmes de circuits sont basés sur notre expérience et les opinions de nos clients complètement différents. Ce sont des circuits semi-finis, dont les programmes  peuvent être facilement refaits. Ajouter ou soustraire un certain nombre de jours d’excursion. Trier ou refaire le jour d’excursion, changer la succession, la durée, les prix …..

Chaque circuit et chaque itinéraire est discuté au moment de la demande. De plus, s’ils le souhaitent, les touristes peuvent modifier le programme d’un circuit déjà réservé et payé. Afin de protéger notre travail et nos droits, nous fournissons des itinéraires exclusifs, des points d’hébergement et de la nourriture, uniquement pour les  acheteurs reels.

Ratcha-lechkhumi
Ananuri fortress
Kazbegi
Jvari pass
kazbegi
Kazbegi
Sno fortress
Gergeti church
Dariali valley
Motsameta monastery
Gelati church
Ratcha
Shaori
Barakoni church
Ambrolauri
Pankisi valey
Aleksandrouli
Glola lake
batumi boulevard
Batumi
Batumi bot-garden
Adjara mountains
Mtirala National park
Machakhela national park
Makhunceti
Tamara's bridge
Gonio fortress
Batumi

APPRECIER LE CIRCUIT

There are no reviews yet

Leave a Review

Rating

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.