Les premiers touristes européens, les argonautes, sont venus en Géorgie (en Colchide) pour chercher la Toison D’or légendaire, environ avant 1000 BC. Selon la mythologie grecque antique, la toison d’or a été obtenu lors de l’extraction de l’or dans les ruisseaux de montagne de la Géorgie, une pratique toujours connue à ce jour.  la Colchide – ce riche royaume existait sur le territoire de la Géorgie moderne à 6-1 siècles jusqu’à J.C.

1

Jour 1. Arrivée

Rencontre  à l’aéroport de Koutissi. Transfert à l’hôtel. Temps libre.

Koutaissi – capitale de la Géorgie à plusieurs reprises, notamment du Xe et XIIe siècles, elle est également connue pour avoir été la capitale de royaume antique de Colchide. Koutaïssi aurait porté le nom de Ééa, ou Koutaïa. Les preuves archéologiques font remonter sa fondation il y a plus de 3 500 ans, durant la même période que le début du développement de la civilisation colche. Les textes grecs racontent qu’elle était la cité de résidence du roi Eétès, le père de Médée la Magicienne. Selon le mythe Médée tomba éperdument amoureuse de Jason l’Argonaute et trahit sa famille pour pouvoir lui venir en aide.

Visite du complexe du monastère Ghélati fondé par le roi David Agmachenebéli (bâtisseur) en 1106 sur une colline au-dessus de la vallée de la rivière Tskal-Tsitéla, non loin de Koutaissi. Le territoire du monastère est entouré d’un mur de forteresse et se compose de 5 bâtiments: la cathédrale principale de l’Assomption de la Vierge (construite en 1106), à l’est de la cathédrale principale se trouve l’église Saint-Georges (XIIe siècle) , l’église Saint-Nicolas à deux niveaux (XII-XIV siècles .), bâtiment de l’Académie, réfectoire, clocher. Le monastère de Ghélati a conservé un grand nombre de peintures murales datant des XIIe-XVIIIe siècles. Le complexe du monastère de Ghélati est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Visite de l’église Motsaméta (« Saints Martyrs ») située dans une zone étonnante sur une haute corniche rocheuse. Motsaméta signifie « martyrs » en géorgien. · Dans la seule église de l’ensemble, il y a un sarcophage avec les reliques incorruptibles des martyrs du 8ème siècle – les princes David et Constantiné. La première mention du monastère remonte au VIIIe siècle. L’histoire raconte l’histoire du cruel dirigeant arabe Murvan, qui a tout détruit sur son passage. La petite église, située sur le site du monastère, a également été détruite. L’époque actuelle est un petit et très beau monastère à tourelles rondes couronnées de dômes en croupe pointus. Le monastère se dresse au-dessus de la rivière orageuse Rioni et est enfoui dans la verdure de la végétation côtière.

Nuit à  Koutaissi.

2

Jour 2. Koutaissi - Martvili

Visit de la cathédrale de la Dormition, plus communément connue sous l’appellation de  «la cathédrale de Bagrati », est un lieu saint et le principal point de repère de Koutaïssi.  Située sur la colline Uk’imerioni, elle fut construite au début du XIe siècle pendant le règne du roi Bagrat III, d’où son nom, signifiant « la cathédrale de Bagrat ». Les cérémonies religieuses y sont célébrées, mais de manière limitée. Souvent désignée comme symbole de la ville de Koutaïssi, la cathédrale de Bagrati attire beaucoup de pèlerins et de touristes qui viennent découvrir ce joyau antique. Inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Visite de la réserve de Sataplia. Dans la réserve, vous pouvez voir des monuments architecturaux et des objets géologiques uniques, des traces de vrais dinosaures et des grottes karstiques de Sataplia. Les empreintes de dinosaures sont un morceau de roche calcaire. Les scientifiques ont déterminé que les empreintes de pas remontent à la période du Crétacé, ce qui signifie qu’elles ont environ 160 millions d’années. La taille des grottes et leur topographie sont incroyables. En arrivant ici, le sentiment ne laisse pas qu’il s’agit d’un véritable royaume souterrain, où vivent des créatures vivantes inhabituelles. Les grottes de type karstique sont célèbres pour leurs excroissances – stalactites et stalagmites, qui se forment lorsque l’eau s’infiltre à travers les pierres et les rochers.

Visite du canyon de Martvili – l’un des endroits les plus étonnants non seulement de Samégrélo, mais de toute la Géorgie et est parfois appelé le « parc jurassique » géorgien. Des falaises de calcaire blanc, dans lesquelles s’est frayé un chemin la rivière Abasha orageuse, alors assez calme, sont apparues à l’ère mésozoïque. Ce sont eux qui ont formé le canyon moderne de Martvili, s’élevant au-dessus de l’eau à certains endroits de 30 à 40 mètres. Des fouilles archéologiques y ont été autrefois menées et les scientifiques ont découvert des restes fossilisés de dinosaures au fond du canyon et sur ses « berges » escarpées. L’âge de ces trouvailles est de plus de 75 millions d’années. Le canyon se compose de deux parties – supérieure et inférieure. Dans le canyon supérieur, ils font du bateau et dans le canyon inférieur, ils marchent et nagent.

Visite du Monastère de Martvili. La date approximative de fondation du monastère est le 7ème siècle. Le bâtiment le plus impressionnant sur le territoire du monastère est la cathédrale de l’Assomption (Martvili). Elle a été construite au 10ème siècle et était à cette époque la première cathédrale à grande échelle de Géorgie. Au nord-est de la cathédrale de l’Assomption se trouve une petite église – le temple Chikvani, également construit au 10ème siècle. Une tour de pierre est située sur le côté ouest de la cathédrale. Le monastère de Martvili, en raison de son emplacement sur une colline, est visible de presque partout dans la ville. Des vues pittoresques sur les environs s’ouvrent depuis le territoire du monastère.

Visitez du Palais de Salkhino – la résidence d’été des princes mégéliens Dadiani, construit dans un endroit isolé dans les années 1830. Le palais a été construit pour le prince Lévan Dadiani, qui est devenu célèbre pour son incroyable amour du vin. De plus, c’est l’un des rares endroits de Samegrelo où les raisins Ojaleshi sont produits. Le palais est situé sur les rives de la rivière Tsachkhoura. Le plan du palais, avec ses piliers en chêne et sa voûte magnifiquement décorée, justifie pleinement le nom du Palais Salkhino, qui signifie « Fête ». Le jardin a été conçu par le designer italien Zeb Lambert. Au fond du jardin se trouve une cave à vin construite au 18ème siècle.

Nuit à Martvili

3

Jour 3. Martvili - Nokalakévi - Poti - Batoumi

Visite de Nokalakévi – une ville forteresse, la capitale d’Egrissi, le site de la ville légendaire d’Aya, où, selon la légende, les Argonautes ont navigué. Une ville géorgienne est située sur ce site depuis l’Antiquité. Les auteurs grecs l’appelaient Archeopolis, mais dans les anciennes chroniques géorgiennes, la ville était connue sous le nom de Tsikhe Goji. Selon les chroniques historiques, la ville a été fondée par l’eristavi Egrissi Kouji au 3ème siècle avant JC. Sur le territoire de la forteresse, des objets en céramique et en bronze, des bijoux, des pièces de monnaie en cuivre et en or, produits localement et importés, ont été trouvés. Sur le territoire de Nokalakevi, des cryptes-tombes de la période païenne ont également été découvertes.

Visite de la forteresse de Shkhépi. Pour la forteresse, une telle montagne a été choisie, d’où la plaine de Colchide est visible en un coup d’œil. L’observation d’ici pouvait s’effectuer sur un vaste territoire, le château contrôlait directement la route principale passant au pied de la montagne. Aujourd’hui, la tour centrale, la tour est fortement endommagée et les fondations de la partie ouest sont restées de la forteresse. À l’intérieur, vous pouvez trouver des fragments de qvevri, ce qui suggère que la forteresse avait sa propre cave à vin. Il est considéré comme un bâtiment très ancien. La forteresse est multicouche. La couche principale du château appartient à la période du féodalisme primitif.

Visite de la réserve nationale de Colchide. La réserve a été ouverte avec des fonds du Fonds pour l’environnement mondial et de la Banque mondiale. Aujourd’hui, le territoire du parc national est de 28 940 hectares, dont 500 hectares de la réserve naturelle d’État de Colchide, créée en 1947. La majeure partie de la zone est marécageuse et constitue une voie de migration pour les oiseaux eurasiens et africains. C’est ici que vous pouvez voir environ 194 espèces d’oiseaux divers. De plus, on y trouve une flore et une faune étonnantes, riches en espèces rares. Par exemple. des espèces menacées de loutres, de tritons et de ragondins vivent dans le parc national de Kolkhétie. Le parc a développé le tourisme nautique, la plongée, le canotage et l’équitation.

Nuit à Batoumi

4

Jour 4. Batoum - Makhountséti - Batoumi

L’Adjarie montagneuse, c’est avant tout des montagnes, des cascades et des gorges fluviales. Ce sont de petits villages géorgiens authentiques avec une morale stricte et des traditions séculaires. Ce sont d’anciennes forteresses, d’anciennes églises et des ponts en arc uniques. Des gorges rocheuses profondes avec des cols escarpés et des rivières à plein débit Chorokhi, Adjaristskali, Choloki, Korolistskhali et d’autres sont cachées entre les chaînes de montagnes.

Départ vers Makhountséti. Le premier arrêt est dans un endroit magnifique où les rivières Chorokhi et Adzharistskali se rencontrent. Chorokhi est une rivière de montagne qui coule non seulement en Géorgie, mais aussi en Turquie. De plus, avec une longueur totale du fleuve de 438 kilomètres, seuls 26 kilomètres tombent sur les terres géorgiennes. La rivière Adjaristskali est un site naturel pittoresque de l’Adjarie. Adzharistskali est originaire de la chaîne Arsian et est l’affluent droit de la rivière Chorokhi. Sa longueur est de 90 kilomètres, la superficie du bassin est de 1500 kilomètres carrés. Dans le secteur du village du même nom, une centrale hydroélectrique a été construite sur la rivière.

Visite de la cascade de Makhountséti. La magnifique cascade est la véritable fierté de l’Adjarie montagneuse. Ici, vous pouvez voir comment une eau cristalline, tombant d’une grande hauteur, se brise sur les rochers. La hauteur de la cascade est de plus de 30 mètres et vous devez marcher jusqu’à environ un demi-kilomètre de l’autoroute. En été, vous pourrez vous baigner dans un petit bassin où l’eau tombe d’une cascade. Les éclaboussures provenant de la chute d’eau refroidissent l’air, le rendant assez humide. L’eau de montagne pure coule dans un ruisseau continu au printemps, qui se jette dans une rivière à plein débit. En été, la cascade joue avec les teintes colorées du soleil.

Visite du pont de la reine Tamara. Le pont a été construit au 11ème siècle à partir de rochers volcaniques, sa longueur est de 30 mètres et la hauteur de l’arc au point le plus élevé est de 5 mètres. Il tire son nom de la souveraine de l’époque, la reine Tamara – c’est par sa volonté et son décret que de tels ponts en arc ont commencé à être érigés. Les dimensions du pont Makhountséti lui permettent d’être appelé le plus grand parmi ses parents, et son âge approximatif est de 900 ans. Les matériaux de construction ont été extraits des fragments de roches voisines et du mortier de chaux les a reliés entre eux. Il semble que la construction et les matériaux soient simples, mais le pont a survécu à plus d’un tremblement de terre et à près de mille ans.

Visite  de la forteresse de Gonio. La forteresse de Gonio-Apsaros est un véritable paradis pour les amoureux des valeurs historiques et culturelles. Les faits historiques témoignent que la forteresse était d’une grande importance politique, économique et culturelle pour l’Empire romain d’Orient. Dans 1-3 siècles. n.m. e. un théâtre et un hippodrome fonctionnaient ici.  Aux VIe-VIIIe siècles, la forteresse appartenait à l’Empire byzantin. Aux XIIIe-XIVe siècles, elle fut restaurée par les Génois. Le nom « Gonio » vient de la ville de Gênes. Sur le territoire de la forteresse, il y a une tombe, qui est aujourd’hui considérée comme la tombe de l’apôtre Matthieu – l’un des douze apôtres de Jésus-Christ.

Plate-forme d’observation de Gonio. La plate-forme d’observation est située au sommet d’une montagne au-dessus du village de Gonio, offrant une vue imprenable sur la côte de la mer Noire, de la frontière turque à Batoumi d’un côté et de nombreuses montagnes de l’autre. Au centre de la plate-forme d’observation se trouve une grande croix éclairée la nuit et visible de loin.

Nuit à Batoumi

5

Jour 5. Départ.

Découverte de la ville de Batoumi. Les premières informations sur Batumi appartiennent au philosophe grec Aristote et se réfèrent au 4ème siècle avant JC. Il a décrit une ville appelée Batoumi. A l’heure actuelle, la ville allie le charme d’une ville méridionale et d’une station balnéaire. Une visite de la place principale de la ville, sur laquelle se dresse la statue de Médée à la Toison d’Or, rappelle que les Colchide et les civilisations anciennes coexistaient ici depuis l’Antiquité.

Visite du Boulevard de Batoumi et du quartier de la vieille ville, qui regorge de cafés, de boutiques et d’églises. Les rues du vieux Batumi sont décorées d’ornements de créatures mythiques sans nom. La visite de la ville comprend une visite du quartier des artistes (des expositions d’artistes locaux sont périodiquement organisées dans ce domaine), du delphinarium, des fontaines dansantes

Transfert à l’aéroport de Batoumi. Départ.

 


 

                                                Tarif pour une personne $  (US Dollars)

 

Hébergement         SNGL          DBL        TRPL
Maison d’hôtes          329          269         259
Hôtel  3*          419          329         309
Hotel 3*+          459          359         349
Hôtel  4*          619          459         419

 

Ce prix comprend: Transferts,Tous transports terrestres, Hébergement à Batoumi (2 nuit), Koutaissi (1), Martvili(1). Petit déjeuner (4), Billets d’entrée, Assurance, Les services de guides locaux.

N’est pas compris dans le prix: Billet d’avion.  Repas  et  Boissons  non mentionnés dans le programme.

*Les programmes de circuits sont basés sur notre expérience et les opinions de nos clients complètement différents. Ce sont des circuits semi-finis, dont les programmes  peuvent être facilement refaits. Ajouter ou soustraire un certain nombre de jours d’excursion. Trier ou refaire le jour d’excursion, changer la succession, la durée, les prix …..

Chaque circuit et chaque itinéraire est discuté au moment de la demande. De plus, s’ils le souhaitent, les touristes peuvent modifier le programme d’un circuit déjà réservé et payé. Afin de protéger notre travail et nos droits, nous fournissons des itinéraires exclusifs, des points d’hébergement et de la nourriture, uniquement pour les  acheteurs reels.

Argonauts in Georgia
Kutaisi
Gelati Monastery
Gelati church
Bagrati cathedral
Katskhi pilar
Motsameta monastery
Katskhi pilar
Ophutskhole
Martvili canyon
Martvili monastery
Nokalakevi ancient
Shkhepi fortress
Kolkheti National park
kolkheti
Machakhela national park
Adjara mountains
Mtirala National park
Makhunceti
Tamara's bridge
Gonio fortress
batumi boulevard
Batumi bot-garden
Batumi

APPRECIER LE CIRCUIT

There are no reviews yet

Leave a Review

Rating

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.