KHÉRTVISSI

khertvisi

la forteresse de Khértvissi (Région de Samtskhé-Djavakhétie)

Au carrefour des canyons, gardant superbement l’entrée en Djavakhétie (en Meskhétie depuis la Djavakhétie), l’un des sites les plus grandioses de toute la Géorgie méridionale : la forteresse de Khértvissi. Cette citadelle centrale dans les géopolitiques géorgiennes aurait été construite dès le IIe siècle avant J.-C. La légende dit qu’elle fut détruite par Alexandre le Grand.

Au XIe siècle, Khertvissi était un centre important de Djavakhétie. Au XIIe siècle, elle grandit en ville importante, à proximité de Vardzia ; au XIIIe siècle, elle fut détruite par les Mongols. Au XVe siècle, elle échoua au clan des Djakéli ; puis les Turcs au XVIe, enfin les Russes au XIXe la prenaient. Elle semble toujours déterminante, trônant au milieu des deux canyons. Y monter en vaut la peine ; la fortification (habitée à présent) contient une église du XIVe. Peu après Khertvissi, en direction de Vardzia, sur la droite, se trouve une ancienne arène du XVIIe siècle qui était un centre de vente d’esclaves, de femmes essentiellement, pour la Turquie et l’Iran.

Comments

Laisser un commentaire