MTATSMINDA

Mtatsminda

Mtatsminda  (La ville de Tbilissi)

Mtatsminda signifie  » montagne sacrée « , car c’est là que saint David aurait prêché au VIe siècle. D’ailleurs, la montagne est parfois appelée mont Mamadaviti,  » du père David « . La montagne est dominée par la silhouette d’un restaurant prestigieux, récemment réhabilité, et de la tour de la télévision. Le mont est le point le plus à l’est de la chaîne de Trialétie. Tout le quartier qui s’étend entre Roustavéli et la colline se nomme Mtatsminda ; c’est un quartier en grande partie du XIXe, charmant, un dédale de petites ruelles ombragées qui montent vers la colline. L’orientation est parfois trompeuse, mais cela vaut la peine de s’y perdre.

En 2007, un millionnaire géorgien  construisait un parc d’attraction sur le plateau qu’il avait acquis. Après sa mort et la spoliation de ses biens par l’Etat, la ville de Tbilissi reprit le parc et acheva les travaux, comme la réhabilitation du funiculaire (2012) qui existait à l’époque soviétique. Sur le plateau, des attractions au look parfois local (décor du vieux Tbilissi) sont réparties sur un périmètre important. On déambule dans le parc pour aller d’une attraction à l’autre. Grande roue avec vue panoramique sur toute la ville, carroussel, stands de tir, jeux divers… Si vous n’avez pas d’intérêt pour les attractions, cela vaut tout de même la peine de monter pour obtenir des vues spectaculaires sur Tbilissi, le Grand Caucase au loin et les autres contreforts du Petit Caucase. D’autant que le restaurant qui a ouvert à l’arrivée du funiculaire est l’un des meilleurs de la ville.

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.