NÉKRÉSSI

nekresi

Nekressi  (Région de Kakhétie)

Nekressi est un monastère important de la Kakhétie, magnifiquement perché sur une colline qui domine la vallée de l’Alazani, au pied de la chaîne du Daguestan. Ses infrastructures ont été récemment refaites (route d’accès, rampes, restauration des églises et esplanades), pas forcément dans le meilleur goût, si bien que l’ancienneté du lieu ne paraît plus si évidente, mais le site n’en reste pas moins majestueux.

A cet emplacement se trouvait initialement un temple du feu zoroastrien ; au IVe siècle, le roi Trdat, le petit fils du roi Mirian qui convertit l’Ibérie au christianisme, fit construire ici l’une des toutes premières églises géorgiennes. L’un des 13 pères syriens du VIe siècle, Abibos, mena ses activités ici et passa sa vie à convertir les montagnards. Il fut tué par les zoroastriens pour avoir tiré de l’eau dans un temple du feu. Abibos fit de Nekressi une chaire épiscopale, et le monastère resta important pendant tout le Moyen Age.

Le monastère subit nombre d’invasions musulmanes ; une légende dit que, une fois, lorsque des soldats iraniens l’attaquèrent, les Géorgiens firent rouler des porcs dans leur direction, ce qui dispersa l’armée musulmane et sauva Nekressi. Le porc était ensuite déclaré protecteur de Nekressi, et l’église de la Vierge est la seule en Géorgie où l’on sacrifie des cochons.

 

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.