TSITSAMOURI(SÉVSAMORA)

Tsitsamuri

Tsitsamouri (Sévsamora) (Région de Mtskhéta-Mtianétie)

Tsitsamouri (Sévsamora) – selon les matériaux archéologiques, Tsitsamouri était habitée à partir du milieu du 1er millénaire avant JC. Près de la ville de Mtskhéta, les archéologues ont trouvé les ruines de l’ancienne Acropole ibérique. Tsitsamouri faisait partie de « Didi » (grand) Mtskhéta et était peut-être connecté avec lui par un pont. Cependant, Tsitsamouri avait ses propres routes d’accès depuis le nord et l’est. Les données archéologiques confirment que ce territoire s’est développé au II millénaire avant JC.

Strabon souligne l’existence (1er siècle avant JC) près de Mtsékhta, deux villes-forteresses: Armazika et Sévsamora (Armazi et Tsitsamouri). La forteresse Tsitsamouri (Sévsamora), (IV-V siècles avant JC), était l’une des fortifications militaires de la capitale. Elle a protégé la ville des nomades du nord pénétrant par les vallées de Dariali et d’Aragvi. Les forteresses de quartiers séparés «Didi Mtskhéta», avec la forteresse de Sévsamora, constituaient un système de défense unique de la capitale.

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.