CHACHKARI

Chachkari

Chachkari (Région de Samtskhé-Djavakhétie)

Chachkari – le nom d’un village médiéval rocheux, ce qui signifie en géorgien la porte de chacha (chachis kari). Le mot «chacha»(Tchatcha) en géorgien signifie un distillat de raisin.  Le village de Chachkari a été fondé au 12ème siècle par la reine Tamara. Les principales infrastructures du village étaient des terrasses sur lesquelles le raisin et d’autres cultures étaient cultivés, diverses installations de stockage et les pressoirs. De nombreux pressoirs à vin de roche témoignent que la viticulture et la vinification occupaient une place particulière dans le village.

Le principe de construction est le même qu’à Vardzia, Vanis Kvabébi, Gélsounda et d’autres colonies de la gorge de Koura dans ce coin de la Géorgie. Cependant, si ces colonies avaient une signification défensive ou religieuse, Chachkari se spécialisait dans le profil agricole. Il a plus de cinquante pressoirs à vin rocheux, chacun pouvant presser jusqu’à 4 tonnes de vin. Naturellement, en plus du vin, des boissons enrichies étaient également produites en grande quantité.

On dit que le village et Vardzia étaient reliés par un tunnel secret à travers lequel le vin et la nourriture entraient dans la ville troglodyte. Les raisins cultivés dans les vignes taillées dans la roche du village ont d’abord été pressés sur place, puis le jus a été envoyé à Vardzia et versé dans des cruches. Les historiens nomment jusqu’à 40 vignes meskhètiens de Chachkari qui ont survécu à ce jour, dont l’une a environ 400 ans. La trace ottomane – la dévastation de Samtskhé-Javakhétie, la destruction totale, le génocide, la réinstallation massive et l’islamisation se sont fait sentir. Le village de Chachkari est abandonné depuis environ 100 ans.

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.